blog des textes de poete fada (frederic cotta)

26 nov. 2002

S.O.S

Encore un, un de plus, un de ces messages qui frôlent les S.O.S que l'on peut lire partout.
Qu'ai je de plus à proposer que tous (toutes) les malheureux (ses) qui cherchent désespérément à remplir leur coeur devenu froid d'émotions redécouvertes, de nouveauté, de passion et de baisers ?
Je suis sans doute le plus mal placé pour le dire, peut être en discutant ensembles, peut être en partageant un bout de vie; une amitié naissante ou plus qui sait ...
Avant que la terre ne se consume tout comme mon coeur est brûlé
A force d'avoir aimé des chimères où tout s'est envolé
Avant que la marée n'aie submergé tout amour de ma vie
Avant que tous les oiseaux soient définitivement partis
D'où l'idée d'un ptit message, comme une bouteille à la mer;
Pour combler ce froid qui envahit mes doigts et peu à peu mon coeur qui battait autrefois pour d'autres coeurs.
Laissez un ptit message, ici ou sur le mail.
Et qui sait ...
Et qui sait ...
Qui sait ce qu'apportera demain et ce que nous y trouverons
Qui sait tout ce qui sera nouveau et que nous attendions
Qui sait comme le soleil inondera nos coeurs si froid
Qui sait toutes les merveilles qui sublimeront nos émois
Qui sait ce que l'avenir réserve aux perdus comme nous
Qui sait que tous nos désirs c'est de ne plus être a genoux
Et courir enfin ensemble, redécouvrir les rues
Et ne pas changer de trottoir en croisant un coeur perdu
Aimons nous
Aimons nous

Frédéric COTTA (poete-fada)
26 Novembre 2002
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License
Enregistrer un commentaire