blog des textes de poete fada (frederic cotta)

19 oct. 1990

Audrey

Même si le silence est lourd
Mes pensées s'entrechoquent
Et mon âme se consume

Il n'y a rien à faire
Je ne puis rien y faire
Mon âme se consume pour toi

Je t'ai déjà dit mes sentiments
Tu les as repoussé vivement
Sans prétexte apparents

Je sais que tu ne veux pas de moi
Mais j'insisterai auprès de toi
Jusqu'à la fin des temps

Mon amour est éternel
Tu ne peux m'ensevelir
Dois je demander de tes nouvelles ?

Chaque fois que je ferme les yeux
Je pense à toi
Et ta froideur fait mes cauchemards

Ne suis je pas assez bien pour toi ?
Le pire c'est que je ne le sais même pas
comment faire ?

La seule chose dont je sois sur
C'est que je t'aime

Frédéric COTTA (poete-fada)
19/10/1990
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License