blog des textes de poete fada (frederic cotta)

18 déc. 1998

Être amants

Il est des jours je me demande comment
Ai-je pu me priver du bonheur d'être amant
Ce qui existe entre elle et moi est si fort
Que je crois bien ne plus le revivre encore

Sans elle dans ma vie, je me demande comment
Pourrait elle exister autrement
Sans que je sache vraiment comment
Elle a fait de moi un homme son amant

Elle peut dire partout qu'il en va autrement
Elle cherche de partout quelqu'un
Pour combler le vide
Qu'elle a créé en me quittant

Elle est celle que je voudrais garder
Dans ma mémoire intacte
Ma vie sans elle ne sera plus pareille
Des bouleversements, j'en ai connu tant

Je ne dois pas regretter cependant
Ce qu'elle m'a donné en partant
La possibilité d'avoir de beaux souvenirs
Mais la plaie reste ouverte ; où est l'élixir ?

Qui viendra combler le vide
Elle est celle que j'aime tant
Sans elle rien ne sera
Comme avant

Frédéric COTTA (poete-fada)
18 décembre 1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

8 déc. 1998

La demande

ça fait bien un moment
Qu'on est de bons amis
J'aurais voulu te dire quelque chose
Mais je ne sais comment

Laisse moi te dire ce que j'ai sur le coeur
Car il en est temps à présent
Ton sourire illumine
Les nuits où tu me manques

Ton rire fait battre mon coeur
De plus en plus fort à présent
Et je suis incapable de te dire ces 3 mots tel'ment
tu es importante pour moi

Alors jpréfère les graver dans ces poèmes
Simplement pour te dire
à quel point je t'aime

Frédéric COTTA (poete-fada)
décembre 1998

--------- notes ----
Sol sol fa mi fa sol la la mi re mi fa (2 fois)
Sol sol fa mi fa sol la la mi re mi fa (2 fois)
Sol mi re do do mi mi fa sol mi re sol mi re do re si do
Sol sol fa mi fa sol la la mi re mi fa (2 fois)
Sol sol fa mi fa sol la fa mi re mi sol la
Sol sol fa mi fa sol la la mi re mi fa (2 fois)
Sol mi re do do mi mi fa sol mi re sol mi re do do mi mi fa sol mi re
-----------------
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

21 nov. 1998

What time ?

What time is it ?
What time is it ?
What time is it in my mind ?

I'm trully in love
I'm trully in love
And my heart gonna break down.

When I am near you
And I can't tuch you
All my body is in transe

You're the girl I want
You're the girl I want
How could I say that to you

I'm so shy baby
I'm so shy baby
I am writting this for you

So what time is it ?
What time is it in my mind ? (ad lib)

Frédéric COTTA (poete-fada)
21 novembre 1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

18 nov. 1998

La storykey

On any time I see your face
On any time you smile to me
On any time your eyes watch me
I am crazy for you

You are nice like the sun baby
You make me feel so good
Could we have a story together ?
Could we have a story together ?

I don't want to break something
Between us a friendship exists
I don't want to make you feel blue
I just would like an answer

Your smile make me feel so good
You're so pretty, so tiny
I would like to protect you
But the story key is you

You make me feel so good
I'm happy to be with you (adlib)

Frédéric COTTA (poete-fada)
18/11/1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

27 sept. 1998

La bête et la belle

Tu embélis de jours en jours
Je m'enlaidis de jours en jours

Combien de jours encore
Faudra t il à la belle
Pour se pencher sur le sort
De la triste et pauvre bête

Fais grâce de ton amour
Fais de moi un Roi
Un Prince, un n'importe quoi
Mais sauve moi

Sans toi, je ne suis rien
Qu'une bête que l'on est
Sur le point d'achever

Frédéric COTTA (poete-fada)
27/09/1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

Trop pressé

(sur l'air de « sache que ... » sans le refrain ... )

J'ai bien cerné le gros prolbème
C'est le fait que je suis trop préssé
Ça les fait fuir de tout côté
Ces femmes qui me font réver

Tu fais partie de celles qui
En un regard m'ont comdamnées
Mais si tes yeux étaient ouverts
Je ne serais plus en enfer

Si tu ne jugeais pas qu'avec tes yeux
L'homme que tu vois devant toi
Si tu écoutais tes sens
Sans doute n'en serais-je pas là

Au moment d'être comdamné
De la forfaiture énoncée
Sans en connaître le verdict
Sache que tu me feras souffrir

Le fait de brûler les étapes
Madame le juge jle reconnais
Te dire mon amour, vouloir passer à l'acte
Pour un moment d'éternité

J'ai des circontances atténuantes
Le fait de n'être pas écouté
Peut être si on m'avait donné ma chance
Je ne serais pas accusé ...

Frédéric COTTA (poete-fada)
27/09/1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

24 août 1998

How much I love you

Darling
I've never said to you
How much I love you
But now
I take the microphone
To say it to you
You are in all my dreams
You are my fantasy
I could never say so much
How much I need you
Babe, I feel, so alone
When you aren't near from me
Babe I'm depressive
When you do ignore me
So please listen to that song
And tell me what to do
To seduice you

Frédéric COTTA (poete-fada)
24/08/1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

12 août 1998

Sache mon enfant

Oh mon bébé
Ma chair, mon sang
Ta maman et moi
Nous t'aimons dès à présent

Oh mon bébé
Mon passé, mon avenir
Sont entre tes mains si frêles
Choisis la route à choisir

Tu es la vie que j'ai choisie
Tu es le futur
Sans toi ma vie
N'existe plus

Nous t'aimons
De tout notre amour
Et nous t'aimerons
Toujours, toujours, toujours

Quelle que soit ta destinée
Quelque soit ta vie
Oh mon bébé sache
Que nous serons toujours là

Quelles que soient tes joies
Ou bien tes peines
Pour tes bonheurs et tes chagrins
Nous serons là

Pour tes études
Et tes amours
Pour tous tes bonheurs
Et tes chagrins d'amours

Ta mère et moi
Nous serons là
Rien que pour toi
Rien que pour toi

Frédéric COTTA (poete-fada)
12/08/1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

27 juil. 1998

A toutes celles qui ...

À Force d'écumer bars et soirées, night clubs et bals masqués.
J'en ai assez
Assez de faire croire
Que tout est normal
Tant de femme j'ai croisées
Un simple regard eut suffit
Pour éclairer ma vie
Mais dans l'attente j'ai donc pris mon stylo
Pour dire à toutes celles
Qui n'ont pas cru en moi
Oh combien je regrette d'avoir été si maladroit
Les sentiments sont forts
Et je ne peux les contenir
Ce feu qui brûle en moi est si fort
Je ne peux le retenir
Combien en ai-je ainsi perdu ?
Combien en ai-je repoussé ?
Par des mots violents d'amour
Auxquels elles n'ont jamais cru
Ces sentiments si forts et si douloureux
Je ne peux les contenir.
À Toutes celles que j'ai aimées
Je demande pardon
Je regrette tant d'avoir brûlées les étapes et les jalons
Mais la vie est faite pour être vécue
Par pour contenir ces sentiments reclus
Qui brûlent en moi
Et laissent des souvenirs d'inachevé.

Frédéric COTTA (poete-fada)
21/07/98
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

19 juin 1998

Not to be your lover

Tell me what
Should I do
To convince you
Of my love

Tell me what
Should I say
To gain your heart
Forever

Tell me what
You do want
And I'll take care
To do it for you

Ask me sun
Ask me moon
Ask me to be patient
But don't leave me

Tell me what or who to trust in
And I will
As you are the onliest
Sun of my heart

You are on my mind
You are in my soul
Without you I am nothing
Without you nothing is possible

As I trust and I believe we can stand together
As I think that my life can't go on lonely
As I trust that our love is forever possible
As I love you, I love you, I love you

Don't let me suffering
Of not to be
Your lover

Frédéric COTTA (poete-fada)
19/06/98
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

2 avr. 1998

Change ton destin

Tu détestes la vie
Tu détestes le monde
Tu hais ton corps
Tu hais ton âme

Mais dans la vie
Ce qu'est ta honte
C'est d'être un homme
Sans une femme

L'amour c'est tout
Et toi tu n'es rien
Tu ne sais plus
Quel est le saint

Combien de fois
Combien de temps
Resteras tu
A te lamenter lamentablement ?

Ta vie est nulle
Tu ne vois plus
Où est le bien
Où est le mal

Si seulement
Elles n'étaient pas
Inaccessibles
À toi

Comment le faire
Savoir à toutes
Combien tu aimes
L'amour ?

Comment le faire
Comprendre à celle
Que tu voudrais
Avoir ?

Combien de temps
Combien de jours
Resteras tu à te lamenter
Minablement ?

Te lèveras tu ?
Pour changer ton destin
S'il le faut n'attend pas plus
Change ton destin !

Frédéric COTTA (poete-fada)
02/04/1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

A jamais

Sache que rien
Ni même personne
Ne pourra jamais
M'séparer de toi

Sache que rien
Ni même personne
Ne pourra jamais
M'séparer de toi

Si ton amour
Devait un jour
Disparaître.
À jamais

Sache mon amour
Q'depuis toujours
Et à jamais
Je t'ai aimé

Oui comme un fou
De plus en plus
Je t'aimerai
Sans m'arrêter (solo guitare)

Et si un jour
Oh mon amour
Tu me quittais
Sans un regret

Sache mon amour
Qde jours en jours
Je périrai
De mon amour

Sache que je t'aime
Que je te respecte
Oh mon amour
Quel que sera ton choix

Je t'aimerai,
Je continuerai,
Comment pourrais-je
T'oublier ?

Oui comme un fou
De plus en plus
Je t'aimerai
Sans m'arrêter

(fade out, ad lib: Je t'aimerai sans m'arrêter, à jamais)

Frédéric COTTA (poete-fada)
02.04.1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

16 mars 1998

Ti amo

Quante parole ci vogliono per farti capire
Che il mio amore sarebbe per la vità
Ti amo ti amo
Ti amo ti amo

Quale prove vuole dal mio amore
Per te sarrebero capace di tutto
Fa la domanda di cosa vuole
E farlo per te

Ti amo, ti amo
Come non sono capace di scrive
Ti amo, ti amo
Quale prove vuole ? te darte

Qualche sarebbe la tua domande
faccero il torno del mondo per trovarla
Perche gli altri ti piacciono più che di me ?
Quando non sono capace di dirti : ti amo

Frédéric COTTA (poete-fada)
16-03-1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

I love you

As long we will stay together
I'll say I am your lover
As long we will stay together
I could help you my lover.

I remember the day
When we met at that café
I remember this love
This love has been intence from the begining.

I love you as never did I before
I love you and I writing this to you
I love you as never have I say before
I love you I m writing that for you.

Your blonde hairs baby
Your greenland eyes baby
Are so pretty
That they're making me felle so right

What could I say more
It would be
I love you more and more
I need you as I can't explain.

baby I love you, baby I love you, baby I love you (ad lib)


Frédéric COTTA (poete-fada)
16-03-1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

12 mars 1998

Don't break me

I know I love you babe
I know what are your feelings
I'd like you to understand
The way I am living

You've phoned me at six
To tell me you gonna leave me
This is unfair
Listen to that dream I had for us

Don't leave me, don't leave me
Please girl do not leave me 'cause I will fall down
I just do love you

I don't wanna be alone
I am ready to change
All the things that make you nervous
I'm ready to change

'cause girl without you
I am nothing, nothing at all
So please don't leave me
Or you'll break my heart

So please stay with me
'cause I'm ready to change
Will you now answer to me ?
Oh please, don't break me

Frédéric COTTA (poete-fada)
12-03-1998
(air de blues)
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

17 févr. 1998

my love for you

The sun is shining
The sky is blue
And as I am alone in the garden
I am thinking of you, Audrey


How could I say that
Which world shall I use
Only to say after all this time
My love for you


Frédéric COTTA (poete-fada)
17-02-1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

Comment dire je t'aime ?

Comment décrire
Ce que les mots ne peuvent dire
Il est question
De mon amour pour toi

Comment te dire je t'aime
Sans plagier
Les phrases de ce thème

Comment crier mon amour
Sans user
De ces phrases vide de sens pour moi


Frédéric COTTA (poete-fada)
17-02-1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

29 janv. 1998

Je t'aime

Jme croyais pas capable d'écrire ces quelques mots encore une fois
Mais ton sourire me tire des larmes de joies
Jsais pas comment te dire ces sentiments que j'éprouves pour toi
Autrement, que par ces mots universels
Je t'aime
Jme croyais plus capable d'éprouver ces émotions
Jme croyais plus capable d'aimer si fort avec passion
Et tu es entrée dans ma vie, t'as boul'versé ma raison
Et tu entrée dans ma vie sans que j'y fasse attention...
Je t'aime, I love you, Ti amo mio amore mio (bis)
Jne croyais déjà plus à mon avenir sentimental
Mais grâce à toi j'ai su redevenir un homme normal
J'éprouve pour toi ce chamboulement de sentiments si forts
T'as su me rendre à la raison et t'avais pas du tout tort
Je t'aime, I love you, ti amo amore mio (bis)

Frédéric COTTA (poete-fada)
29/01/1998
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License