blog des textes de poete fada (frederic cotta)

25 juil. 1997

Be with you

I would like to be with you
(I would like to be with you)
To make love just with you
But you make things difficult
‘cause you need to be in love

But I want to make love to you
(And then we could stay alone)
Stay alone or together
(It’s your choice, not mine)
I would like to share my bed
(Share my bed with you)
But you are just affraid
(But you are just affraid)

What could I say to reasure you (X3)
Tudtu, tu, tu, tu, tu, tu.
(Ad lib)


Frédéric COTTA (poete-fada)
25/07/1997
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

22 juil. 1997

Tu dis que tu m'aimes

Tu dis qu'tu m'aimes, baby
Mais rien à faire, baby
Je te crois plus, baby
T'as qu'a partir, yeah !

Tu m'as trahi, baby
Tu m'as menti, baby
Y'a rien à faire, baby
Nous 2 c'est fini

Tu dis qu'tu m'aimes, baby
Mais ky ct'était c'mec, baby
Avec qui j't'ai surpris
Bien enlacé_é

Jte crois plus
Jte veux plus
Alors dégage d'ma vie
Nous 2 c'est fini.

Frédéric COTTA (poete-fada)
22/07/1997
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

20 juil. 1997

20 ans

Je suis né il y a 20 ans
Et j’en ai ras le bol
Ras le bol des cons,
Ras le bol, ras le bol.
J’ai toujours cherché des amis
J’ai beaucoup trop souvent été gentil
Oh, trop gentil.
J’ai parfois fait des conneries
J’ai souvent fait du mal
A ceux qui m’aimaient
Mais aujourd’hui, aujourd’hui
C’est moi qui ai mal.
Mal de ne pouvoir t’avoir
pour moi, oui pour moi.
J’ai connu l’ivresse des grands instants,
Ceux qui font de l’enfant un homme.
Je n’ai rien à dire sur mon comportement
Mais je voudrais bien qu’à present
On me laisse vivre ma vie,
On me laisse vivre ma vie.
Je voudrais ne plus survivre,
Je voudrais exister
Pour qu’enfin tu me dises oui
Sans plus resister.
Car je ne veux surtout pas te laisser.
J’ai envie de viellir dans tes bras.
Mais aujourd’hui tu ne veux pas.

Frédéric COTTA (poete-fada)
20/07/1997
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

17 juil. 1997

le Mégot (rap)

1,2 1,2
Je teste l'micro
Pendant q'tu fumes ton mégot
Y'a pas à dire, t'cass ta tir'lir
à fumer, m'enfumer, tu sais plus ce que tu fais.

1,2 1,2
Je teste l'micro
Pendant q'tu fumes ton mégot.
Y'a pas à dire, y'a rien à faire
Toi t'y coupes pas, c'est l'enfer.
Tu te massacres, et tu massacres
Ton magot.

1,2 1,2
Je teste l'micro
Pendant qu'tu fumes ton mégot.
Tu l'sais mais tu continue
La cigarette c'est q'pour les perdus
Alors franch'ment t'as rien ret'nu.

1,2 1,2
Je teste l'micro
J'enflamme le monde à travers ta radio
Et tu m'ecoutes délirer
Tu te dis q'tes à l'abri
Mais souviens toi de moi lorsque t'auras
des ennuis.

La cigarette, tu déconnes
La cigarette, c'est pas fait pour les mômes
C'est fait, que pour les comateux
Ceux qu'ont pas compris qu'c'était pas fait
pour eux.


Frédéric COTTA (poete-fada)
17/07/1997
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

15 juil. 1997

Are U Scared ? (being my baby)

Why do you listen to them ?
Do what I say isn't so clear ?

I need you to survive
As flower needs water.

Why do you listen to them ?
I couldn't be much precise.

Garbage couldn't describe me
There ain't in my soul.

Garbage couldn't be truth
They don't know the realty.

So why do you listen to them ?
Are you scared being my baby ?

Are you scared being my baby ? (adlib)


Frédéric COTTA (poete-fada)
15/07/97
To Aline M. with all my love
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

I wanna say to you

I wanna say to you ;
How much I love you.
But I'm so shy ;
I could never say to you
The way I love you.

That's one of the reasons
That decided me write this song...

For me, you're the sunshine of my days,
Without you, babe;
I couldn't stay living, in that crazy world.

Words do have meanning,
(it means I love you)
Babe I couldn't live
(wihtout seing you, calling you speaking to you)
I'm totally crazy of you

And as long I will survive, in that world
Babe please accept being mine
I'll continue to love you.

Do not listen to what the others are saying !
Garbage, garbage...
All of that is not important
(as long you'll listen to my heart)
And yours, listen to your heart
And accept
(being mine.)

oh girl, be mine.


Frédéric COTTA (poete-fada)
15/07/1997
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

4 juil. 1997

Où es tu ?

Où es tu?
Mon petit grain de sable
Venant chaque jour enrayer ma vertu.

Où es tu ?
Toi dont je révais de passer la nuit à tes côtés.

Où es tu
Ma petite colombe, ma cigalle, ma fantaisie.

Où es tu ?
Toi, qui, mieux que quiquonque a su me comprendre

Où es tu ?
Toi, qui mieux que quiquonque à su m'aimer


Où es tu ?


Frédéric COTTA (poete-fada)
04/07/1997
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License