blog des textes de poete fada (frederic cotta)

2 août 2010

je saigne

J'ai beau être fier et rester souvent droit
J'ai beau être froid comme si ça m'atteignait pas
J'ai beau tout faire pour que ça se voit pas
Je saigne au plus profond de moi

Toutes ces batailles gagnées, perdues, jouées
Sous la mitraille on compte les blessés
Et cette haine qui ne fait que couler
Comme coulent mes larmes devant la télé

C'est comme notre hisfoire qui s'arrète
Comme cette illusion de bien être
Qui s'efface peu à peu de nos mémoires
Je saigne mais je ne le montre pas

Tant de rêves brisés en plein ciel
Tellement d'idées brulées par le soleil
Tant de joie étouffée par la misère
Et toi que le vent emporte au loin

Nous avons joué la partition facile
Les désaccords sont restés en exil
Tant de choses nous séparent
Je saigne, mais au revoir

(à Laurence)
Frédéric COTTA (Poete-Fada) Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Creative Commons License