blog des textes de poete fada (frederic cotta)

21 déc. 1996

mourir

Qui un jour n'a pas rêvé de mourir ?
De s'éteindre une fois pour toutes
D'oublier ses soucis et ses peines
Connaître le repos éternel
Oublier ses vices, ses défauts
Oublier ses méfaits, et horreurs commises
Ne plus penser à rien, mourir très vite
Une simple balle dans la tête et il n'y paraîtra plus.

Qui un jour n'a pas rêvé de mourir ?
Tout oublier et se laisser aller
Le plus vite possible dans la mort certaine

Qui un jour n'a pas rêvé de mourir ?
En pensant je me déteste, je hais mon corps
Je hais mon âme et celui que je suis devenu
Alors Dieu ou Diable emporte moi au lointain

Qui un jour n'a pas rêvé de mourir ?
En s'apercevant que les autres profitent de vous
Que l'on est seul et que l'on manque d'affection

Oui, je vous le demande
Qui un jour n'a pas rêvé de mourir ?

Frédéric COTTA (poete-fada)
21/12/1996
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License