blog des textes de poete fada (frederic cotta)

16 oct. 2011

Comment leur dire

Et maintenant qu'elle est partie
Qui vais-je dénomer mémé ?
Elle a rejoint son mari
Mais elle nous a laissés

Les guères larvées se réveillent
C'est le monde sacré de la Famille qui s'effondre
Elle ètait notre ciment
Il ne subsiste rien de son petit monde

Son appartement repris
Ces petits-enfants avaient déjà oubliés
Toutes les heures heureuses passées
Que nous étions bien chez mémé

Qui suis-je pour les juger ?
Pourtant ils n'étaient pas loin
Ils avaient une mémé
Abandonnée dans un coin

Jamais là pour son anniversaire
Rarement présent aux quotidien de sa vie
Même pas pour son quatre-vingt neuviéme
Elle qui pour eux avait tout admit

Le pardon se demande
Auprès de qui le pourrait-ils ?
Peut-être de franches paroles
Soigneraient les blessures meurtries

Chacun est destiné à partir
À chaque jour nous devons retenir
Qu'il vaut mieux passer un instant avec ceux qu'on aime
plutôt que de pleurer une fois que c'est fini

Frédéric COTTA (Poete-Fada)
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Creative Commons License

12 oct. 2011

Bien longtemps


Voilà bien longtemps qu'il n'y a plus personne
Je reprends toute la place dans le lit
chaque nuit est monotone
Refusant à loisirs mes envies

Je voudrais la serrer si fort
Que jamais elle n'ait envie de partir
lui faire oublier chagrins, regrets, remords
Et qu'enfin à elle je sois uni

Je n'ai plus envie de fuir
Je veux combattre ce néant qui m'entoure
Je veux apaiser mes mal-êtres
Et reprendre confiance en la vie


Frédéric COTTA (Poete-Fada)
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Creative Commons License

Toi

Je ne pense qu'a te plaquer contre un mur
T'embrasser fougueusement,
Carresser tes cheveux,
Arracher nos vêtements.

 Je te désire si ardemment !

J'en ai passé des nuits à échafauder des plans
Cherchant à te conquérir sans risquer une réponse cinglante
J'ai essayé de te comprendre, de me mettre à ta place
Mais rien n'y fait, je ne peux lutter contre ces sentiments

 J'ai aussi le souhait de nuits éclairées par la lune
De quelques discutions satisfaisantes
D'une chambre près des dunes
De jours entiers dans mes bras t'enlaçant.

Pourtant je ne puis espérer d'avantage
Même si je le voudrais tant
Je me dois de rester sage
J'en ai fait le serment

 Frédéric COTTA (Poete-Fada)
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Creative Commons License

Give another try

I dunno how, I dunno when or if you'll find me on your way
Maybe you'll save me or I'll save you from hell
I dunno if it's possible but I want to give another try

May I find the special one that will make my heart stronger
I want to realise that in life there's nothing better
To be loved and to love in return

Don't wanna cheat, don't wanna lie
Just some true days where we both could find
Such pleasure in our minds

I've been hurted so many times
And I made mistakes too
I wanna give another try not to get fooled again

Wanna love her the way she need it
Wanna smash this sadness away
Wanna make us happy but where could I find her 

Won't you help me because I need her
Give me a clue where is she
Help me get out of this madness world



Frédéric COTTA (Poete-Fada)
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Creative Commons License