blog des textes de poete fada (frederic cotta)

11 sept. 1997

J'arrive pas à y croire

(sur l'air de "I believe I can fly")

Ce soir c'est moi qui ne dors pas, mon bébé
Car je pense toujours à toi, mon baby
Je n'arrives pas à fermer l'oeil depuis
Que t'es partie, qu'tu m'as laissé tout seul aujourd'hui


Et tu obsèdes mon coeur
Tu enthousiasmais mon âme
Je retiens tous mes pleurs,
tous mes pleurs


J'arrive pas à y croire
Je suis seul dans le noir
Et train de t'écrire une chanson
Et toi t'es partie pour de bon

J'arrive pas à y croire
Je suis seul dans le noir
Aurais-je perdu la raison
Dois je te montrer cette chanson
J'arrive pas à y croire.

Frédéric COTTA (poete-fada)
11/09/1997
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

2 sept. 1997

Les paparazites

Il sont partout
Ils me traquent
Ils me guettent
Ils cherchent la meilleure prise
Les paparazites

Ils me traquent
Je leur crie de me laisser tranquille
Ils ne m'entendent pas ou ne m'écoutent pas
Les paparazites

Dans ma voiture
Dans ma piscine
Dans un hôtel
Avec une femme
Ou bien un homme
Tout est bon pour faire leur pot de colle
Aux paparazite

Ils me traquent
Ils m'auront
Ils me tueront
Comme ils ont tués Diana
Les paparazites

Merde quoi, que faut il que je fasse ?
Faut il que je les cogne ?
Jcrains dégun
Et surtout pas
Les paparazites !


Frédéric COTTA (poete-fada)
02/09/1997
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License