blog des textes de poete fada (frederic cotta)

19 janv. 2011

Renouveau

Tes mots sont un tel coup porté à mon coeur
Sms assassin, porteur de mon malheur
Voilà que déjà tu fuis notre bonheur

J'aurais aimé avoir plus d'heures
Pleurer fait perdre du temps
Et hurler à rien ne sert

J'aurais aimé te montrer les coins perdus
Où seuls les amoureux vont
Où seuls nous aurions été amants

J'aurais aimé te garder captive
Mais tes mots sont autant de pointes acérées
Qui expriment ton désir de partir

Tes pensées te trahissent
Et perlent au delà des mots
Je te perds mais j'esquisse
De ton départ un renouveau

Frédéric COTTA (Poete-Fada) Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Creative Commons License