blog des textes de poete fada (frederic cotta)

18 avr. 2006

it's Never too late

It's never too late to be in love
Now I'm ready and time has come
Will you ever understand what's in my mind
I would like to pass with you the time of my life

These are the words I'd be so proud
To tell to the girl I'd be fond of
But there ain't nobody close to me now
Will I find someone available

These are the words I am burning
To tell someone who love me
Is there a girl near from here
That will see me at last

I's never too late to be in love
Now I'm ready and time has come
Will someone see ma as I truly am
Will someone love me as I truly am

There ain't no recipe for falling in love
Just some magic and strengh
There ain't no girl special to me
Until you'd be there and you take my hand

It's never too late to be in love
Now I'm ready and time has come


Frédéric COTTA (poete-fada)
18/04/2006
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

2h du mat'

2h du mat rien à faire jpe pas fermer les yeux
Encore une journée passée sans pouvoir être heureux
2h du mat et la nuit qui ne finit pas
Je voudrais tant pouvoir te serrer contre moi

2h du mat rien à faire jpe pas fermer les yeux
Toute ma journée se bouscule dans ma tête
Mais rien ne bascule dans tes yeux
Et ton coeur et ton corps me sont à jamais fermés

2h du mat et là je me demande
Si demain jvé enfin trouver mon bonheur
Celle avec qui échanger d'autres gestes tendres
Et qui saura me pardonner mes erreurs

2h du mat jsé plus quoi faire
Tuer le temps à cette heure ci c'est l'enfer
Passer du tchat où les gens semblent morts
A la télé où les présentateurs dorment encore.

Frédéric COTTA (poete-fada)
18/04/2006
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

8 avr. 2006

fin

C'est la fin de toi et moi, c'est out, oublie moi
Sont les derniers mots quelle t'a lancé à travers le téléphone
Il a suffit d'un autre dans ses bras
Pour oublier les mois passés, tout casser

Son mec, tu aurais peut être pas dû lui foncer dedans
Lui mettre une droite pour ce qu'il t'a fait souffrir
Et elle dans tout ça ?
Elle garde le beau rôle et le contrôle sur toi

Et elle te plaque et ton coeur s'écrase
Tu es K.O sur place, incapable de réagir
Il ne faut pas rester assis à ressasser
Leves toi et engage un autre combat

Mal coeur, mou dans l'âme
Sont les sensations de manque
Mais il faut oublier tes idées de revanche
Et regarder vers d'autres fleurs

Mais tu t'étrangles dans tes larmes
Elle a consumé ton âme
Il faut reconstruire les murs
Et penser à ton futur

Une autre viendra bientôt
Et te tendra ses bras
Demain dans le bain elle t'embrassera
Et là, tu oublieras le fraca

Frédéric COTTA (poete-fada)
08 avril 2006
Creative Commons License

4 avr. 2006

reste

Reste
Je voudrais me réveiller à tes côtés
ême si je ne peux toucher ta peau

Reste
Que je sente ton parfum sur l'oreiller
Ennivrer la pièce et mes sens

Reste
Que tu me tournes le dos si tu le souhaite
J'ai besoin de te sentir près de moi

Reste
Et même si demain je vais au boulot
On se lèvera un peu plus tôt
Je te ferai des tartines de beurre
Et ensemble on corrigera nos erreurs

Reste
Je voudrais carresser tes cheveux et tes seins
Mais je serai sage si tu y tiens

Reste
Le lit est trop grand et froid pour moi
J'ai besoin de ta présence, de ta chaleur

Reste
Je respire mal sans toi
Je suffoque sans toi

Alors reste

Même si je ne peux même plus te regarder dormir
Même si pour nous deux tu estimes qu'il n'y a pas d'avenir
Chaque jour gagné est un jour de moins sans toi

Frédéric COTTA (poete-fada)
04 avril 2006
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License