blog des textes de poete fada (frederic cotta)

29 févr. 2004

c'est fini

Plus de désir
Plus de plaisir
Je n'ai aucun regret
à te dire cela

J'y ai cru
Et j'ai tenu
Tant que j'ai pu
Mais la fin est bien là

Mais je suis las de toi et moi
Rien ne peut sauver cet amour là
Il faut conserver le bon et jetter le mauvais
Pour repartir chacun chez soi

Mais je suis las de toi et moi
De nos bagarres et de nos cris de joie
Ne cherche pas plus loin,
c'est la fin

Aucune chance
De délivrance
Aucun remède
A ce mal qui est en toi

J'ai tous les torts
Tous les remords
A faire pleure
Celle dont le coeur bat pour moi

Inutile de creuser
Il n'y a aucun autre baiser
Personne pour te remplacer
Je sais combien tu préfèrerais

Mais tu le savais déjà
Cet amour ne durerait pas
Va voir si tu ltrouve plus loin
Pars et oublie moi

Mais je suis las de toi et moi
Rien ne peut sauver cet amour là
Il faut conserver le bon et jetter le mauvais
Pour repartir chacun chez soi

Mais je suis las de toi et moi
De nos bagarres et de nos cris de joie
Ne cherche pas plus loin,
c'est la fin

Frédéric COTTA (poete-fada)
29 Février 2004
Ce document est protégé par un contrat Creative Commons :

Creative Commons License


19 févr. 2004

le désert

Ce matin j'ai ouvert les yeux
Vu le désert dma vie à deux
J'étais tellement sidéré
Mes 27 ans ont passés

Quand j'étais un pti minot
Que j'étais qu'un pauvre idiot
Je pensais qu'à cet age là
Jserai déjà avec toi.

Le désert est mon pays
Bien que je n'ai pas choisi
Il entoure mon coeur de sable
Rien autour de moi n'est stable

Les pyramides de ma vie
S'effondre et c'est déjà l'ennui
Qui vient souvent réveiller
Qui vient souvent m'angoisser

J'ai beau jouer le jeu
De la séduction au mieux
Le mensonge est prédominant
Jcrois qu'j'ai pas compris les règles

Ce matin j'ai ouvert les yeux
Vu le désert dma vie à deux
Et je comprends toujours rien
A cette mise en jeu

Comment aurais je pu prévoir
Comment pourrais-je m'expliquer
Ce désert qui me ronge
Et ne fait que t'éloigner

Frédéric COTTA (poete-fada)
19 février 2004
Ce document est protégé par un contrat Creative Commons :

Creative Commons License