blog des textes de poete fada (frederic cotta)

17 nov. 2008

lundi matin

Chaque lundi matin, c'est la même rengaine
Il faut se lever et vite perdre les habitudes du week-end
Oublié le temps des grasses matinées
Le patron attend, les dossiers vont s'accumuler

Un petit cri vient de la chambre voisine
Soudain tout autour le monde s'anime
Je me lève doucement pour ne pas la réveiller
Et je ferme la porte pour pouvoir profiter

Profiter d'un instant avec ce petit bonhomme
Tout sourire et content de ce que la vie donne
Je le dépose doucement sur la table à langer
La nuit a été prolixe, il faut le changer

Là, je me rends compte pourquoi je me lève
Pour ce petit bonhomme, sa mère et nos rêves
Un jour l'école et les premiers alphabets
Demain encore il faudra se lever.

Frédéric COTTA (poete-fada)
17 novembre 2008


Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

16 nov. 2008

Je veux vivre

Je veux vivre un nouvel amour
Être bien comme lorsque l'on a 19 ans
Sentir ta peau frémir sous mes doigts
Et entendre mon coeur se serrer quand tu t'en vas

Je veux résister à la tentation de fuir
Partager ma vie avec toi si tu le désires
Ressentir tout cet amour et me sentir vivant
Oublier toutes ces nuits passées à me languir ardemment

J'aimerais que tu aimes
tout ce qui fait ce que je suis
Que tu me prennes dans tes bras
Que l'odeur de tes cheveux réveille le lion en moi

Je veux vivre passionnément
Être fougueux, romantique et tellement calin
Être Tendre, possessif, jaloux et te séduire
Ne plus se poser de questions et aller de l'avant

Frédéric COTTA (poete-fada)
16 novembre 2008
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License