blog des textes de poete fada (frederic cotta)

27 déc. 2001

Jamais plus

S'il suffisait de dire je t'aime
Pour que ses caprices soient exhaussé
Alors je hurlerai je t'aime
Jusqu'à en avoir la nausée

S'il sufisait de mots d'amour
Pour éviter tous les morts du jour
S'il suffisait d'ouvrir ses bras
Pour que cessent tous ces combats

S'il sufisait que je te prenne
Oh mon amour dans mes bras
Que je te suçure je t'aime
Pour que tu sois tout près de moi

S'il sufisait que je te dise
Pour faire pencher ta tour de pise
Dans laquelle tu t'es enfermée
Pour mieux pouvoir me condamner

S'il suffisait de répendre l'amour
Pour que cesse les combats du jour
Alors je chanterai à corps perdu
Pour que cela n'arrive jamais plus

Non jamais plus


Frédéric COTTA (poete-fada)
27 décembre 2001
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License
Enregistrer un commentaire