blog des textes de poete fada (frederic cotta)

11 juin 1992

Céline - 4

A quoi bon mentir, tu as tu le présentir que j'étais amoureux fou.
Pourquoi diable me mentir jouer une mascarade ?
Comme j'ai pu le comprendre je te laisse pas de glasse.
Et ce n'est pas en embrassant un autre qui voudrait prendre ma place,
que tu me rendras complètement givré.
Je sais bien qu'au fond, tu m'aimes.
Mais je ne comprends pas, pourquoi tu ne le montres pas

Frédéric COTTA (poete-fada)
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License
Enregistrer un commentaire