blog des textes de poete fada (frederic cotta)

12 oct. 2011

Toi

Je ne pense qu'a te plaquer contre un mur
T'embrasser fougueusement,
Carresser tes cheveux,
Arracher nos vêtements.

 Je te désire si ardemment !

J'en ai passé des nuits à échafauder des plans
Cherchant à te conquérir sans risquer une réponse cinglante
J'ai essayé de te comprendre, de me mettre à ta place
Mais rien n'y fait, je ne peux lutter contre ces sentiments

 J'ai aussi le souhait de nuits éclairées par la lune
De quelques discutions satisfaisantes
D'une chambre près des dunes
De jours entiers dans mes bras t'enlaçant.

Pourtant je ne puis espérer d'avantage
Même si je le voudrais tant
Je me dois de rester sage
J'en ai fait le serment

 Frédéric COTTA (Poete-Fada)
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Creative Commons License
Enregistrer un commentaire