blog des textes de poete fada (frederic cotta)

12 oct. 2011

Bien longtemps


Voilà bien longtemps qu'il n'y a plus personne
Je reprends toute la place dans le lit
chaque nuit est monotone
Refusant à loisirs mes envies

Je voudrais la serrer si fort
Que jamais elle n'ait envie de partir
lui faire oublier chagrins, regrets, remords
Et qu'enfin à elle je sois uni

Je n'ai plus envie de fuir
Je veux combattre ce néant qui m'entoure
Je veux apaiser mes mal-êtres
Et reprendre confiance en la vie


Frédéric COTTA (Poete-Fada)
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Creative Commons License
Enregistrer un commentaire