blog des textes de poete fada (frederic cotta)

18 mai 2004

le phoenix

Tel le phoenix qui renaît des ses cendres
Chaque coup que l'on me porte me rend plus fort
C'est avec les luttes que l'on apprend la sagesse
C'est en apprenant que l'on progresse

Tel le phoenix qui renaît des ses cendres
Chaque attaque me permet de savoir
Que si je ne suis pas mort ce soir
Alors c'est que demain la bataille de la vie continue

Tel le phoenix qui renaît des ses cendres
Qui se moeurt à la lune montante
Pour mieux renaître au soleil levant
Je reveins chaque matin sur le devant

Chaque coups que je reçois me fait mal mais ne me tue pas
Chaque parcelle de mon âme veut vivre à fond ce combat
Chaque chose que je fais et que d'autres tentent de détruire
Ne sont qu'autant de raisons pour mieux reconstruire

Tel le phoenix qui renaît des ses cendres
Je me moeurs chaque soir pour renaître au matin
Tel le soleil dont la course est arrétée par le noir
Et qui au matin fait renaître l'espoir.

Frédéric COTTA (poete-fada)
18 mai 2004
Ce document est protégé par un contrat Creative Commons :

Creative Commons License


Enregistrer un commentaire