blog des textes de poete fada (frederic cotta)

12 févr. 2002

Première fois

Les mains moites mais le coeur décidé à me battre
J'avance vers ce corps inconnu
J'ai tant rêvé de cette soirée importante
Que mon corps ne saurait résister à tes charmes

J'ai tant attendu ce moment
Que je suis arqué et saillant
Mon esprit ne pense qu'à une chose
Être à la hauteur de tes attentes

Cette première nuit que je vis avec toi
C'est comme si c'était la première fois.
À Chaque seconde j'ai peur d'aller aussi vite
Que les milles sentiments qui m'habitent

Croire en un rêve et le réaliser
Toi et moi échangeant un baiser
J'ai tant voulu y croire, suis-je encore dans mon rêve
Laisse nous dévorer le ciel, faire pâlir les étoiles

Que cette nuit magique s'en aille
Au lever du matin
Harassés par les va et viens

Que dans nos mémoires et nos grimoires
Soient écris l'espoir au lieu du désespoir

Que tout ce monde s'agite et enfin cogite
Pour plus d'amour sur terre

- Ne plus vivre un enfer -

Laisse moi t'enlacer encore plus fort
Aime moi encore et plus fort

Que cette nuit magique s'en aille
Au lever du matin
Harassés par les va et viens

Que cette nuit magique s'en aille
Au lever du matin
Harassés par les va et viens

Frédéric COTTA (poete-fada)
12/02/2002
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License
Enregistrer un commentaire