blog des textes de poete fada (frederic cotta)

30 juin 2008

Pour celle qui n'a toujours rien compris ...

Comment avez vous pu croire
Qu'un teasing sur la vie des autres
Que quelques mots pouvaient suffire
A effacer votre suffisance

Comment avez vous pu croire
Que quelques lettres laissées
Pouvaient désormais effacer
les traces laissées dans ma mémoire

Comment avez vous pu croire
Que je pouvais changer d'avis
Comme vous avez changé d'amis
Enfermée désormais dans le noir

Comment avez vous pu croire
Que mes mots étaient mal placés
Que je ne pouvais pas les penser
Et qu'adieu pouvait dire au revoir

Frédéric COTTA (poete-fada)
30 juin 2008
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

Enregistrer un commentaire