blog des textes de poete fada (frederic cotta)

5 juil. 2001

Dans le métro

Nous sommes dans le métro ou dans la rue
Je croise ton regard je suis perdu
J'ai tellement envie de te dé-cou-vrir

Irrisistiblement ton corps m'apelle
Car c'est de loin la 1ere chose
Que je remarque en toi
Tu es si belle

J'entend mon coeur battre plus vite
Ma main tremble et ma gorge s'irrite
J'ai envie de te rejoindre
Et de te parler

J'ferai tout c'que je peux pour te conquérir
Mais seulement laisse moi donc te dire
Ce que je ressend fort
Au fond de mon coeur

Je ne crois pas être du genre de ceux
Qui sortent avec des filles pour être mieux
Pour s'afficher et se montrer
Les apparences n'ont pas d'importance

J'te promets pas une longue vie à deux
Car je sais pas si on est fait pour être heureux
Laissons nous donc le temps
De nous décourvrir

Mais pour l'instant voilà que tu t'éloignes
Il faut qu'je me décide à prendre ton âme
Si seulement, si seulement
Tu m'laissais te parler

Écoute moi,
Endends moi,
Laisse moi te conquérir
N'aies pas peur;
Jsuis pas dragueur
Et jsuis fidèle,
Laisse faire l'étincelle
(bis)

J'entends battre mon coeur un peu plus vite
Ma main tremble et ma gorge s'irrite
Vais je aller te rejoindre
et te parler

Je ferai tout c'que j'peux pour t'conquérir
Mais seulement laisse moi donc te dire
Ce que je ressens
Au fond de mon coeur.

Frédéric COTTA (poete-fada)
Juillet 2001
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License
Enregistrer un commentaire