blog des textes de poete fada (frederic cotta)

14 mars 2011

Confession

Je t'ai aimé tant que j'ai pu puis je t'ai dit de partir
Je t'ai repoussé quand tu as voulu revenir
J'ai mis du temps à comprendre ce qui m'attache à toi
Cette sensation d'en avoir pas fini avec toi

Pourtant tu as tout fait pour que je revienne à toi
Et maintenant que je suis loin dans ce pays où je ne m'attendais pas
à me dire que tu me manques; même si parfois je me souviens
De ce qui m'a fait te dire de t'en aller au matin

Je regrette tes mots tendres et cet amour qui était notre
C'était sans doute pas parfait mais nous étions heureux
A force de faire tout par moi même, j'en ai oublié l'essentiel
J'ai oublié que dans un couple il fallait être deux.

Je voudrais tout faire pour que tu oublies combien je suis con parfois
Têtu comme un âne, c'est sans doute mon plus petit défaut
Et j'oublie certainement tous ceux qui font que je t'ai perdu à présent.

Serait-ce seulement possible ? peut-on tout recommencer ?
Je nous ai fait tellement de mal que je ne peux même pas me pardonner
J'ai beau chercher quelles sont mes chances; probablement zéro.
Donc je libère la place pour le prochain héros

Je voudrais qu'il te rende heureuse comme je n'ai pas su le faire
Et tant pis pour nos rêves tu n'as qu'à les mettre à la poubelle
J'ai merdé à fond mais comme je l'ai voulu
Chacun reprend sa route là où nous l'avions interrompue.

à Laurence
14 mars 2011
(écrit en sortant de l'avion, à Melbourne mais ce texte ne sera pas publié avant mon retour de l'Australie)

Frédéric COTTA (Poete-Fada) Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Creative Commons License
Enregistrer un commentaire