blog des textes de poete fada (frederic cotta)

4 janv. 2006

Tu es entrée dans ma lumière

Cela semblait être un jour comme un autre
Un de ceux qui passent sans que l'on prête attention
Rien de spécial prévu à l'horizon
Ni sortie avec les potes, ni dansing, ni déraison

Puis tu es entrée dans ma lumière
Tu as obstrué mon champs de vision
Je ne pouvais rien voir derrière
Tant tu prenais tout mon horizon

J'ai commencé à te regarder
Et j'ai apprécié ce que j'ai vu
Manifestement tu ne m'avais pas remarqué
Et je profitais de ce moment inatendu

Je me suis attardé sur tes formes
Elles me convenaient bien
Je me suis attardé un moment
Avant de me décider à aller de l'avant


Frédéric COTTA (poete-fada)
04 janvier 2006
(pour Aurélie)
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License
Enregistrer un commentaire