blog des textes de poete fada (frederic cotta)

19 mars 2003

Bagdad

La guerre éclate
Les bombes tombent
Et rien ne peut arrêter
La folie meurtrière
Qui tue au loin derrière
La ligne de front dévastée
Et je suis là, sans toi
Avec mes mots pour combattre
L'argent roi
Roi du pétrole de bagdad
La guerre clinique
La guerre cinique
Qui ne fait que commencer
Oppose les riches
A encore plus riches
Mais le peuple ne fait que crever
Et je suis là, sans toi
Pour défendre des droits que toi
Tu t'évertues à détruire
Aucun respect pour rien
Sauf pour les pétrodollar$ de Bagdad
Et au final
Que reste t il ?
De la guerre achevée
Un champ de mine
Des champs en ruine
Et une population affamée
Des ruines millénaires
Et les news de CNN
et le sale fou s'est échappé
Un peuple désarmé
Face à ta grande armée
Sur-entrainée, sur-équipée
Et je suis là, sans toi
Avec mes mots pour combattre
L'argent roi
Roi des pétrodollar$ de Bagdad

Frédéric COTTA (poete-fada)
19 Mars 2003
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License
Enregistrer un commentaire