blog des textes de poete fada (frederic cotta)

12 juin 1991

alex -1

Tes yeux ressembles à deux diamants verts
Ils sont brillant comme une constellation
Pleins de vie, de gaieté et parfois de peine

Tes cheveux d'un noir profond me font penser à l'espace infini
Grand et sublime
Je t'aime et je ne sais comment te le faire comprendre
Là est tout mon problème

Frédéric COTTA (poete-fada)
06-1991

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License
Enregistrer un commentaire